Grèce : la production d’huile d’olive est en chute libre

Grèce: baisse jusqu’à 40% de la production d’huile d’olive

La production d’huile d’olive en Grèce sera en baisse d' »entre 30 et 40% » cette année en raison de conditions climatiques propices à la mouche de l’olive, un insecte ravageur pour cette culture, a-t-on appris mardi auprès du ministère de l’Agriculture.

Selon un porte-parole du ministère, il s’agit de « la plus importante chute de production des trois dernières années ».

Les spécialistes l’imputent à des températures hivernales plus basses qu’ordinaire puis aux fortes précipitations en juin, qui ont favorisé le développement de la mouche de l’olive, a-t-il précisé.

En novembre, le ministère a entamé une recherche scientifique pour étudier le phénomène et son lien éventuel avec le changement climatique.

Ce sont surtout les oliveraies de la plaine de Messène et du département de Laconie dans le Péloponnèse (sud), la région la plus productrice du pays, qui ont été ravagées.

Seule l’île de Crète dans le sud a été épargnée par la prolifération de cet insecte.

A la suite d’une réunion ministérielle sur ce sujet la semaine dernière, Athènes a demandé une aide au fonds de gestion de crises de l’Union européenne pour pouvoir indemniser les producteurs.

Après l’Espagne et l’Italie, la Grèce est, avec la Tunisie selon les années, le troisième plus gros  producteur d’huile d’olive dans le monde.

 

Source : Athènes (AFP ) 11 décembre 2018
Crédit photo : Par Varaine — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=51571817

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Alimentation, Ecologie, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *