Le curcuma : le plus puissant anti-inflammatoire naturel

Le curcuma (Curcuma longa L.) de la famille du gingembre (zingibéracée), nous a été rapporté d’Asie par Marco Polo. Lors de ses voyages en Chine, il remarqua cette épice qu’il décrivit comme « un fruit ressemblant au safran et se révélant pratiquement aussi utile ». L’illustre explorateur ouvrit la voie à l’utilisation du Curcuma qui est aujourd’hui importé entier et moulu dans les pays de consommation. Dans les îles du Pacifique, on attribue au curcuma des propriétés magiques et certaines peuplades le portent dans des amulettes pour se protéger des mauvais esprits.

 

curucAvec ses fleurs jaunes et ses longues feuilles pointues et brillantes, le curcuma peut atteindre une hauteur de 1 mètre. Il pousse à profusion sous les climats tropicaux, et c’est son rhizome (racine protubérante) qui, une fois lavé, gratté, bouilli, séché et brossé, donne cette poudre naturelle d’un jaune intense et caractéristique.

Le curcuma dégage alors un arôme poivré et frais, avec un léger parfum d’orange et de gingembre. Son goût est piquant, amer et astringent.

Très largement utilisée dans la cuisine asiatique et Indienne, cette épice de base se trouve généralement sec en racine ou en poudre.

On trouve également une autre appellation très courante sur les marchés locaux et certains sites qui peut porter à confusion : Safran d’Inde ou safran indien ni même le vrai safran d’Inde Crocus sativus, qui pousse au Cachemire dans le Nord de l’Inde.

Utilisation en cuisine et idées de recettes faciles avec le curcuma – truc et astuce

Le curcuma est très apprécié en Asie méridionale pour son parfum musqué et sa couleur dorée. Il est utilisé pour parfumer les cuisines malaise, indonésienne, indienne, du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Il est surtout connu pour son association avec le riz, le poisson et sa participation à l’élaboration de nombreux Curry, ingrédient de base et incontournable du fameux mélange.

Le curcuma aromatise viandes, ragoûts, omelettes, légumes et riz, poissons et sauces en tous genres. Pour utiliser le curcuma entier, nous vous conseillons de le râper à l’aide d’une petite râpe comme celle pour la noix de muscade ou la tonka. Le curcuma (rhizome) est très dur en l’état. Il s’utilisera également en infusion. Vous pouvez autrement retrouver sa forme moulue très facile à utiliser partout. Ajouter le curcuma par petite pincée à mi-cuisson de préférence.

Où trouver et comment utiliser le curcuma racine – Curcuma séché Vs Curcuma frais

Le curcuma se trouve sous sa forme d’origine en racine dit rhizome. On le trouve bien plus souvent séché, mais sa popularité grandissante a fait qu’il est possible maintenant de le trouver en saison, sur certain marché en frais. Autrement dans la majeur partie vous le trouverez dans sa forme moulue bien plus pratique à l’utilisation. A savoir qu’il existe différente qualité de curcuma avec des taux de curcumine plus ou moins élevé. Si vous ne

Les chercheurs et scientifiques lui attribuent des propriétés antioxydantes, antiseptiques, antibactériennes et anti-inflammatoires, stimulant la circulation sanguine.

Le curcuma facilite la sécrétion et l’évacuation de la bile. Il exerce ainsi une action de détoxifiant hépatique. Consommer du curcuma facilite donc la digestion et notamment celle des graisses.

L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît comme « cliniquement justifié » l’usage du curcuma dans « les digestions difficiles avec hyperacidité et flatulences », les maux d’estomac et la perte d’appétit. Elle reconnaît comme « traditionnel » son usage dans le traitement « des ulcères gastriques, de l’arthrite, des règles douloureuses ou irrégulières, de la diarrhée et des problèmes de peau ». Le curcuma inhiberait la bactérie Helicobacter pylori responsable des ulcères gastriques.

Laurence Benedetti, médecin nutritionniste nous rappelle justement que « depuis des millénaires, cette racine est employée dans la médecine ayurvédique indienne ». C’est la présence de curcumine, un principe actif aux milles vertus, qui est bénéfique pour la santé.

Véritable antioxydant, cette épice neutralise les radicaux libres favorisant la lutte contre le vieillissement prématuré des cellules. Il est également reconnu par les experts pour son effet anticancer. A âge égal, les Indiens ont 8 fois moins de cancers du poumon que les Occidentaux, 9 fois moins de cancers du côlon, 5 fois moins de cancers du sein et jusqu’à 10 fois moins de cancers du rein. Et pourtant, les Indiens ne sont pas moins exposés que les Occidentaux aux facteurs cancérigènes liés à l’environnement. Une consommation élevé de curcuma expliquerait cette différente flagrante. (1,5 g à 2 g par jour soit 1/2 cuillère à café).

Sur l’île d’Okinawa au Japon la population lui attribue l’origine de leur longévité et en consomme régulièrement jusqu’aux feuilles.

C’est l’anti-inflammatoire naturel le plus puissant identifié à ce jour. Il est reconnu pour agir notamment au niveau des articulations tout en protégeant le système cardiovasculaire en ralentissant les dépôts de graisses au niveau des artères.

Mais alors comment consommer le curcuma?

Seul, le curcuma est très mal absorbé par l’organisme. La curcumine reste bloquée par la barrière intestinale. Pour faciliter l’absorption de la curcumine par l’organisme, les experts recommandent de l’associer (solubiliser) à un peu d’huile d’olive et du poivre noir. Le poivre noir agit sur les parois intestinales et favorise ainsi l’assimilation des nutriments, des vitamines, minéraux et bien entendu la curcumine. C’est la raison pour laquelle on retrouve dans certains compléments et vitamines l’ajout de poivre noir. La vitamine B-6, le bêta carotène, le sélénium seront bien mieux absorbés combinés avec du poivre (un taux d’absorption supérieur à 30 %). 

En tous cas, en frais ou en sec, le curcuma est à retrouver chez #grandesterresbio !

 

Source : http://www.thiercelin1809.com/ et Anticancer de Davis Servan Scrheiber
Crédit photo : Claire Jannot

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Ecologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *