Insomnie : 3 plantes pour retrouver le sommeil

 

De nombreuses tisanes vendues dans le commerce, tout comme certains compléments alimentaires, vantent les vertus de trois plantes pour nous aider à tomber dans les bras de Morphée. La camomille, l’oranger et le tilleul sont en effet largement recommandés en cas de troubles du sommeil. Mais leur réputation est-elle méritée ?

725px-Gde_CamomilleEn période de stress, l’endormissement devient difficile et les réveils nocturnes plus fréquents. Plusieurs plantes aux bienfaits calmants sont souvent conseillées pour y remédier. « Une petite camomille avant d’aller dormir ? » : qui n’a jamais entendu ce conseil ? Il est vrai que depuis l’Antiquité, cette plante est largement considérée comme un doux relaxant.

La camomille possède notamment une action antispasmodique digestive. Alors si vous peinez à trouver le sommeil, une petite infusion de cette plante sera idéale. Vous pouvez évidemment la concocter vous-même en plaçant une dizaine de têtes de camomille séchée dans 20 cl d’eau bouillante.

 

Autre plante reconnue à juste titre : le tilleul. En fait, ses inflorescences renferment des polyphénols et une petite quantité d’huile essentielle dont certains constituants (notamment le farsénol) ont une action sédative.

Là encore, une tisane sera votre meilleure alliée. Jetez 500 g de fleurs de tilleul dans une eau frémissante. Le parfum alors dégagé vous aidera à vous détendre avant même de le boire. Le tilleul peut être associé à la fleur d’oranger. De nombreux travaux ont déjà mis en lumière ses bienfaits apaisants, favorisant là encore le sommeil.

Après un lourd repas, rendant difficile l’endormissement, la fleur d’oranger favorise aussi la digestion. Avant d’aller vous coucher, 20 g de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante feront de l’insomnie un vieux souvenir.

 

Source : 29/08/2015 – Par Destination Santé et Futura Sciences
Crédit photo : Par Fabienkhan (personal picture) [CC BY 2.5 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.5)], via Wikimedia Commons

 

Ce contenu a été publié dans Alimentation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *